Des nouvelles Pagnerre découvertes à Lille


Nous n'avions que peu de constructions répertoriées de Gabriel Pagnerre à Lille, surtout dans le quartier de Fives - Hellemmes. Ceci pouvait sembler paradoxal, compte tenu qu'à partir de 1923, il y installe son cabinet d'architecture place de la République.

Un architecte vient de nous identifier toute une série de constructions, qui ont plus qu'un air de ressemblance, dans le quartier de Wazemmes. Nous connaissions bien entendu le cinéma Le Mondial, rue Racine et sa superbe façade art déco qui se dégrade, ce dont la ville de Lille ne semble guère s'émouvoir. Cela nous rappelle par trop une déclaration de Pierre Mauroy, assurant que la Villa Cavrois n'avait aucun intérêt ! Etonnant parallèle à un moment où justement cette construction emblématique de Mallet-Stevens va devenir un lieu touristique incontournable de la métropole lilloise. (Voir le site des Amis de la Villa Cavrois, qui est également géré par Eugénies).

Mickaël Funari nous décrit sa dernière trouvaille lilloise : " Il m'a semblé voir un " pagnérisme ", rue de Maubeuge à Lille. La façade à été grossièrement repeinte, il est donc difficile de retrouver tous les éléments de composition qui aurait pu confirmer mon intuition. Cela dit les gardes-corps sont en bon état et on arrive a distinguer certains appareillages de brique malgré la peinture. On note par exemple des différences de texture entre les lits de briques sous l'arc de la baie du rez-de-chaussée qui laisse supposer une alternance de couleur ... "




Auparavant il nous avait mis sur la piste d'un superbe ensemble à l'angle du Boulevard Montebello et de la rue Jean du Solier. 





Nous avons poursuivi sur ce boulevard pour dénicher une ancienne échoppe d'artisan boulanger, devenue un estaminet, qui possède des coffres de gouttières très originaux, avec des pelles de boulanger. Ces éléments sont à comparer avec les cabines de bains situées sur les gouttières des maisons d'Armentières. Cette construction serait classée (sans doute plutôt inventoriée) d'après son propriétaire. Son enseigne actuelle " Brasserie Coup de cœur " est tout un symbole. Elle se situe juste en face du lycée Européen Montebello.



A noter aussi une façade typiquement de style Pagnerre rue d'Esquermes (ci-dessous)


La Légion d'Honneur de Pagnerre




Gabriel Pagnerre a été nommé Chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur, le 20 juin 1920, à titre militaire.
C'est en février 1921 qu'aura lieu la remise officielle de l'étoile à cinq rayons doubles, émaillée de blanc, surmontée d'une couronne de chêne et de laurier, avec la devise " Honneur et Patrie " inscrite au revers. Cet extrait du journal L'Egalité de Roubaix Tourcoing, daté du 21 février 1921, nous apprend que c'est principalement pour un fait d'armes survenu au tunnel de Tavannes à Verdun en août 1916. On sait que Gabriel Pagnerre venait de changer d'arme pour passer, sur sa demande, du 8ème régiment d'infanterie (basé sur le secteur de Dunkerque) au 1er régiment de génie (situé sur le front à Verdun). Le tunnel de Tavannes a été le siège d'une terrible catastrophe, le 4 septembre 1916, avec le décès de plus d'un millier de soldats pris au piège d'une explosion accidentelle. Cet événement a été longtemps occulté pour des raisons stratégiques.

Voir, en cliquant ici, les pages consacrées au parcours de Gabriel Pagnerre durant le premier conflit mondial, dans la brochure " Le centenaire de la guerre 1914-1918 à Mons-en-Barœul "