CHRONOLOGIE


Le mariage des parents, le 24 mai 1873


L'acte de mariage des parents de Gabriel Pagnerre 
(ci-dessus et ci-dessous)
Louis Lucien Pagnerre épouse Eugénie Bollengier à Dunkerque




La photographie du mariage des parents de Gabriel Pagnerre, le 24 mai 1873

La naissance de Gabriel Pagnerre, le 4 octobre 1874


L'acte de naissance de Gabriel Pagnerre à Petite Synthe

Gabriel Pagnerre est né à Petite-Synthe, près de Dunkerque, le 4 octobre 1874. Il sera l'enfant unique du couple Louis Lucien Gabriel Pagnerre et Maria Julienne Eugénie Bollengier.



Gabriel Pagnerre à l'âge de 18 ans, en 1892


Le premier cabinet d'architecture au début du XXème siècle
(1903 / 1912)


La naissance des 3 enfants

Marc naît en 1905, Claude le 6 juillet 1907 et Nelly le 8 novembre 1909

Admis au Salon des Artistes Français en 1911

C'est Victor Laloux, l'architecte de l'exposition internationale de Roubaix en 1911, qui lui remettra ce titre.


Le deuxième cabinet d'architecture : Le Vert Cottage 
(1912 / 1922)


Le décès du père le 14 juin 1912


Gabriel Pagnerre avait appris le métier avec son père Louis Lucien Gabriel Pagnerre qui était entrepreneur en maçonnerie. Celui-ci décédera en 1912.

Gabriel Pagnerre devient architecte agréé en 1912



C'est à la deuxième tentative qu'il obtiendra le diplôme d'architecte agréé qui lui permettra enfin d'accéder à la construction des bâtiments publics. Son projet de kiosque était nettement moins révolutionnaire que la maternité qu'il avait conçu l'année précédente, mais l'architecture officielle était encore très conventionnelle et académique.


Il rejoint la franc maçonnerie

Il a été initié le 17 octobre 1913 dans une loge lilloise qui s'appelait Les Amis Réunis, avant de rejoindre La Fidélité. Il quitta cette association le 15 décembre 1923.



La guerre 1914-1918

Gabriel Pagnerre fera la première guerre mondiale comme officier à Verdun. Toute sa vie, il conservera avec lui un carnet avec ce dessin qui représentait son abri. Il y avait un emplacement pour son aide de camp et un autre pour sa jument Jolie.



A la fin de la guerre il reconstruira, comme officier du génie, une partie de la route Joffre dans l'Alsace libérée. Entre Masevaux et Bourback le Haut, il dépend du service des routes de la VIIe Armée, et intervient dans le secteur du capitaine Leblanc.


Le décès de la mère, le 2 février 1919


L'acte de décès de la maman de Gabriel Pagnerre. Eugénie Marie Bollengier décédera de la grippe espagnole le 2 février 1919. Gabriel Pagnerre venait à peine d'être libéré après 5 années de guerre. De retour de Verdun, il en fut très éprouvé et décida d'inverser ses prénoms à partir de cette date. Gabriel Eugène Pagnerre devint Eugène Gabriel Pagnerre.


La légion d'Honneur, le 20 juin 1920


Gabriel Pagnerre a été nommé Chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur, le 20 juin 1920, à titre militaire.



C'est en février 1921 qu'aura lieu la remise officielle de l'étoile à cinq rayons doubles, émaillée de blanc, surmontée d'une couronne de chêne et de laurier, avec la devise " Honneur et Patrie " inscrite au revers. Cet extrait du journal L'Egalité de Roubaix Tourcoing, daté du 21 février 1921, nous apprend que c'est principalement pour un fait d'armes survenu au tunnel de Tavannes à Verdun en août 1916.


Déménagement du Vert Cottage en 1922



En 1922, Gabriel Pagnerre revend le Vert Cottage pour créer un cabinet d'architecture à Lille, d'abord au 35 Boulevard de la Liberté puis au 4 bis Place de la République.



Secrétaire du syndicat des Architectes Agréés du Nord de la France de 1921 à 1922
puis du syndicat Français des Architectes de 1924 à 1930


Le mariage de sa fille Nelly à Oye-Plage, le 18 juin 1928



L'acte de mariage de Nelly à Oye Plage


Cette médaille a été offerte à Eugène Gabriel Pagnerre en 1933. Elle le récompense pour sa participation à l'Exposition de Lille, où il est cité Hors Concours. La mention gravée porte les lettres SFA qui correspondent au Syndicat Français des Architectes. Il avait été secrétaire du Syndicat des Architectes Agréés du Nord de la France à partir de 1921, dont il démissionnera l'année suivante. En 1930, il devient secrétaire régional du Syndicat Français des Architectes, qui avait été créé en 1924.

C'est à ce titre qu'il invite à Lille, le 2 juillet 1933, son ami Le Corbusier.
En 1933, il remporte également une médaille d'or à l'Exposition Internationale de Bruxelles.


Il appuie, en 1935, la candidature de directeur de l'école des Beaux-Arts de Lille, d'un autre ami architecte, Robert Mallet-Stevens,  qui vient de terminer la Villa Cavrois en 1932.


Le décès de Gabriel Pagnerre, le 2 juin 1939


Gabriel Pagnerre décède à Paris, chez sa fille Nelly, le 2 juin 1939, à 4 heures. Il se fera incinérer et sa dernière demeure est au cimetière du père Lachaise.





Le colombarium du Père Lachaise à Paris. Gabriel Pagnerre y repose avec son épouse et ses deux fils, Claude et Marc. Nelly est enterré à Hazebrouck.