MONS-EN-BARŒUL


On dénombre actuellement 77 constructions Pagnerre (père et fils) à Mons-en-Barœul, dont quelques unes remarquables : le premier et le deuxième cabinet d'architecture (Vert Cottage), la seule maison signée du père et du fils, plusieurs constructions du père, une maison atelier et un négoce de vins ...

Le premier cabinet d'architecture


Le premier cabinet d'architecture de Gabriel Pagnerre a été construit au 265 rue de Roubaix à Mons-en-Barœul, actuellement le 255 rue du Général de Gaulle.

Nous savons qu'il a été bâti en 1903 sur les plans de Gabriel Pagnerre, sur la parcelle 331A, alors que son père construit juste à côté le St Mathias sur la parcelle mitoyenne 331C.

Le cadastre ci-dessous de 1905 porte ces ajouts. A noter que Louis Lucien Pagnerre, le père, a déjà construit sur la parcelle 332.



Cette maison est donc bâtie pour et par Gabriel Pagnerre en vue d'accueillir sa future famille, après son mariage en 1905.


Deux cartes postales (ci-dessus) de Mons-en-Barœul, du début du XXe siècle, montrent l'existence de la dent creuse au futur emplacement des deux constructions : le premier cabinet d'architecture et le café Saint Mathias. Sur cette autre carte ci-dessous, les deux habitations sont présentes. La légende est intéressante car elle indique au 257, l'existence d'une coopérative qui a donc précédée le café St Mathias. © Collection personnelle.



Le café Saint Mathias à côté du premier cabinet d'architecture




Le Vert Cottage : le deuxième cabinet d'architecture








Le Vert Cottage, situé 2 rue du Quesnelet (ex 4 bis), est le deuxième cabinet de l'architecte. Il a été bâti non loin de son premier cabinet. Il a été occupé par Gabriel Pagnerre de 1912 (année de sa construction) à 1922, à l'exception des cinq années de guerre. Ensuite, Pagnerre quittera Mons-en-Barœul pour s'installer à Lille au 4 bis Place de la République.






Villa Pax, rue du Général de Gaulle



200 et 202 (Villa Saint Luc), rue du Général de Gaulle







Maisons symétriques aux 174 et 176 rue du Général de Gaulle


La construction du numéro 174 porte la première plaque de l'architecte. Parmi les 4 connues, c'est la seule maison de Mons qui possède cette céramique, les 3 autres étant à La Madeleine.

Maison dite des Ginko biloba


Située à côté des maisons symétriques, cette villa en retrait possède deux Ginko biloba, qui sont à l'origine de son nom, bien qu'encore à l'état embryonnaire sur cette carte photo prise à l'époque où elle était habitée par Mr Pottier. © Collection personnelle.


Deux garages aux numéros 211 et 213 rue du Général de Gaulle



La Pépinière, rue Henri Poissonnier





Une construction signée du père et du fils, rue Pasteur






De nombreuses constructions rue Pasteur


La maison d'habitation du directeur du Tissage Ply et Faure frères a été construite par Louis Lucien Pagnerre, le père d'Eugène Gabriel, au 52 rue Pasteur.

Bel Abri, Rue des Prévoyants


Négoce de vins, rue Franklin



La flèche rouge sur la vue ci-dessous indique l'emplacement de la plaque de l'architecte. La maison située à côté du négoce de vins a été également bâtie par Gabriel Pagnerre.





Maison atelier, rue du Faubourg de Roubaix


Cette photo est due à un autre architecte, Henri Chomette, qui construira les Sarts et la Zup de Mons, c'est lui qui indique avec une flèche le début de la rue Emile Zola. Sur la gauche, on découvre les arcades de la maison atelier bâtie par Gabriel Pagnerre, détruite depuis suite à la réalisation de la voie rapide urbaine à l'entrée ouest de la ville de Mons-en-Barœul.





Place Dumas à Lille ou Mons ?


Cette carte postale, qui montre des constructions Pagnerre, indique la place Dumas à Mons-en-Barœul, en fait elle est située à Lille.


Des anciens commerces