WASQUEHAL


La maison isotherme (1929)


Cette photo est parue dans la revue L'Illustration en 1930, soit un an après la construction de cette maison familiale de Gabriel Pagnerre sur le nouveau Grand Boulevard de Lille à Roubaix et Tourcoing (branche Lille à Roubaix). 

Cela montre l'importance qu'à eu cette réalisation à cette époque (1929) dans le mouvement architectural, avec une parution dans un illustré à grand tirage national. Cette habitation connue sous le nom de maison isotherme ou maison double, avait été nommé par Gabriel Pagnerre lui-même maisons jumellées. C'est la première fois que nous voyons apparaître le terme maison familiale. 

Merci à Hubert Hennart, un des adhérents d'Eugénies qui vient de trouver ce document et à Nathalie Amelin, responsable du patrimoine à la Corderie de Marcq-en-Barœul qui nous a apporté les références précises. Ref : L'illustration n° 4581, du 20 décembre 1930, page 573.

Il est intéressant de comparer cette illustration avec la photo actuelle de cette maison. Malheureusement assez bien modifiée, elle a toutefois échappé à une destruction à plusieurs reprises. L'association Eugénies s'efforce de faire prendre conscience de ce patrimoine, afin qu'il ne subisse pas le sort des constructions d'Halluin.





Il est intéressant de remarquer sous la signature de l'architecte la date du 25 août 1929, mais aussi l'intitulé utilisé " 2 villas jumellées " sur le Nouveau Boulevard. A cette époque le cabinet d'architecture de Gabriel Pagnerre se situe au 4 bis place de la République à Lille. La date de 1929 est bien confirmée (malgré certains écrits contraire) et donc cette construction est effectivement contemporaine du démarrage de la villa Cavrois de Mallet-Stevens. Cette construction est antérieure de 4 ans à la venue de Le Corbusier, début juillet 1933 à Lille, sur l'invitation de Gabriel Pagnerre.



3 rue Jean Bart

C'est au 3 rue Jean Bart à Wasquehal qu'une autre construction de Gabriel Pagnerre a été répertorié par Guy Selosse.