MARCQ-EN-BARŒUL


 

La villa Flandre souvent attribuée à tort à Mallet-Stevens, voire encore à Le Corbusier, est aussi connue sous le nom de maison isotherme ou maison familiale. Elle a été construite en 1929 par l'architecte Gabriel Pagnerre sur le Grand Boulevard, le long de la bretelle qui relie le Croisé Laroche à Roubaix. Située sur le territoire de Marcq-en-Barœul, elle a failli disparaître. Transformée en immeuble de bureaux, elle est maintenant cernée de voies rapides et autoroutières. La construction d'origine, que l'on voit ci-dessus dans la revue l'Illustration en 1930, a subit quelques transformations, mais l'esthétique générale a heureusement été préservée. Les principales modifications concernent les parties médianes du premier et du deuxième étage qui ont été fermées. Cette œuvre essentielle dans le parcours architectural de Gabriel Pagnerre a été bâtie trois ans avant la villa Cavrois de Mallet-Stevens, qui sera habitée en 1932.







Ci-dessus l'arrière du bâtiment et ci-dessous la façade














41 Avenue des acacias